La face cachée de l’industrie pharmaceutique : remèdes mortels et crime organisé

pilules-medicament-pharmacie

L’industrie pharmaceutique a infiltré et corrompu tous les systèmes de santé publique dans le monde à tous les niveaux : médecins, instituts de recherche, publications scientifiques prestigieuses de même que les agences gouvernementales comme la FDA.

Très peu de gens tirent avantage des médicaments qu’ils consomment. En fait, les médicaments seraient la troisième cause de décès dans les pays riches. En entrevue avec Franco Nuovo, le Dr Fernand Turcotte, professeur au Département de médecine sociale et préventive de l’Université Laval, nous livre les conclusions troublantes du chercheur danois Peter C. Gøtzsche.

Pour sortir de cette situation intenable, il faudrait rien de moins qu’une révolution : abolition des brevets en pharmacie; interdiction de tout marketing et de toute recherche clinique à l’industrie; disqualification systématique de tout expert ayant un conflit d’intérêts, qu’il soit financier ou simplement intellectuel. Notre système de santé serait donc menacé non pas par le vieillissement de la population, mais bien par l’explosion de la pharmaceutique.

Remèdes mortels et crime organisé : comment l’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé, de Peter C. Gøtzsche M.D., traduit par Fernand Turcotte M.D., publié aux Presses de l’Université Laval, 2015.

>> Ecouter l’émission de radio (13’05)

Source : Radio Canada

Loading...