Une jeune fille a laissé ses lentilles de contact pendant 6 mois et des amibes ont mangé ses globes oculaires

lentilles

Cela ressemble à un légende urbaine classique. Toutefois, une étudiante taïwanaise, Lian Kao est vraiment devenue aveugle en raison de ne pas avoir changé ses verres de contact.

L’espace entre les lentilles de contact et l’œil est bien adapté pour permettre aux microorganismes qui n’aiment pas l’oxygène de se reproduire, et, pire encore, de se nourrir de la cornée. L’amibe Acanthamoeba représente la principale menace, et dans le cas de Kao six mois sans retirer ses lentilles lui a donné amplement le temps de s’établir.

acanthamoeba

Acanthamoeba agrandie

L’amibe Acanthamoeba ne se nourrit pas directement des tissus humains. Au lieu de cela, elle mange les bactéries qui y vivent. Les infections bactériennes étaient installées sur la cornée de Kao, donc l’amibe avait beaucoup à manger et a commencé une colonie. Ensuite, elle s’est enfouie dans les yeux de Kao pour atteindre les bactéries vivant plus à l’intérieur.

La kératite à Acanthamoeba, telle que l’infection est appelée, peut se produire en ne désinfectant pas les lentilles de contact. Des produits de nettoyage ont été rappelés après avoir potentiellement exposé les utilisateurs à des infections d’Acanthamoeba car ils ont échoué à désinfecter correctement.

Loading...

Alors que les lentilles qui n’ont pas été nettoyées constituent un risque, ne pas les retirer du tout est un danger beaucoup plus grand. Kao n’aurait pas retiré ses lentilles pendant six mois, non seulement en dormant avec, mais en faisant de la natation aussi. Comme les piscines contiennent souvent l’amibe Acanthamoeba, cela a grandement renforcé son risque.

Le Dr Wu Jian-Liang, directeur de l’ophtalmologie à l’hôpital Wan Fang a dit, « Un manque d’oxygène peut détruire la surface du tissu épithélial, créant de petites blessures dans lesquelles les bactéries peuvent facilement infecter, se propager au reste de l’œil et fournir un terrain propice. »

Les greffes de cornée peuvent parfois réparer les dégâts, mais le succès est mitigé, car il peut être très difficile de se débarrasser de l’infection une fois qu’elle est installée.

La kératite à Acanthamoeba provoque des douleurs, une rougeur des yeux et une vision floue. Étonnamment, la douleur ne devient souvent pas assez intense pour amener les gens à demander de l’aide jusqu’à ce que le mal soit déjà fait.

Sources:
www.iflscience.com
www.medicaldaily.com