Les 5 meilleures plantes pour le système digestif

Douleurs digestives et phytotherapie

 

Nausées, ballonnements, flatulences, aigreur d’estomac ? Votre système digestif est fatigué et il faut l’aider. La phytothérapie est parfaite pour cela. Voici 5 plantes répondant à l’ensemble des possibles problèmes digestifs.

 

 

Le système digestif est la base, le socle du bon fonctionnement de l’organisme. Pourquoi ? L’organisme fonctionne avec l’alimentation (carburant, matériaux de construction…). Si le système digestif n’est pas au point, vous ne pouvez utiliser ce que vos repas vous apportent.

Loading...

Issue des traditions thérapeutiques de toutes les civilisations (des plus anciennes à celles de nos jours), la Phytothérapie est la médecine des plantes et de la nature. Celle dont certains se moquent, en nommant ces médications «  remèdes de bonne femme », oubliant que l’homme existe et se soigne depuis des millénaires grâce à elle ; ignorant que ce terme est la déformation phonétique du latin « bone fame », signifiant bonne réputation.

La phytothérapie possède donc toute sa place dans la prévention et l’amélioration du système digestif.

Le Maytenus

Arbuste rarement sollicité, issu du Brésil, le Maytenus est permet d’équilibrer et d’améliorer les fonctions sécrétrices de l’estomac et des intestins.

Autre effet potentiellement important : il cicatrise les muqueuses digestives, réduit les fermentations (gaz, ballonnement) et l’excès d’acidité.

Ainsi, il soulage l’estomac, le foie et les intestins.

Le Baccharis

Les adeptes du régime Détox connaissent bien cette plante aromatique provenant d’Amazonie.

Cette plante permet de réguler le poids et d’assainir l’organisme de ses poisons et polluants permettant ainsi la lipolyse (élimination des graisses).

Ses autres effets seront la stimulation de la digestion, la réduction de l’encombrement hépatique et l’amélioration du fonctionnement du pancréas. Toutes ces actions permettront entre autre de réduire la constipation et la mauvaise haleine.

Le charbon végétal

Très connu/utilisé dans le cas des transits trop rapide (diarrhée notamment), le Charbon végétal est du charbon obtenu par combustion du peuplier ou de la noix de coco.

Il peut absorber les liquides, les particules et les gaz présents dans l’organisme. Il supprime ainsi les surplus de gaz gastriques et intestinaux et neutralise les microbes et les toxines des parois intestinales.

L’ananas et la papaye

Ces deux fruits sont très intéressants dans la gestion des ballonnements et de l’aérophagie.

– L’ananas frais contient de la broméline, une enzyme qui aide à la digestion. L’ananas en boite n’en contient pas/plus.

– La papaye fraiche contient de la papaïne, une enzyme facilitant la digestion qui est très similaire à la broméline. Elle découpe les protéines pour favoriser leur digestion.

Les deux consommés ensemble permettront une synergie très intéressante pour ces ballonnements et gaz.

La menthe poivrée

La menthe poivrée, pour la partie digestive, est utilisée en infusion (des feuilles séchées) entre les repas ou en digestif.

L’objectif de cette infusion est de soulager les spasmes gastro-intestinaux et biliaires et les flatulences.

Guide Phytosanté

Un commentaire

  1. CYMONE dit :

    J’ai toujours privilégié les plantes pour me soigner. Mais quand j’étais colopathe, (il y a de ça 5 ans) rien ne fonctionnait vraiment car j’étais empoisonnée par mes prothèses dentaires aux métaux incompatibles entre eux. Ca créait une électrolyse diffusant des particules de métaux dans l’organisme. La chélation ne servait strictement à rien tant qu’on n’avait pas supprimé la source. A l’analyse des métaux 1 an après ma guérison il restait un peu d’Arsenic, environ 3 fois la norme tolérée par l’organisme! La chloréla associée à d’autres plantes m’avait été recommandée par mon médecin d’ailleurs. Bien cordialement. Cymone

Comments are closed.