Savez-vous ce qu’il y a vraiment dans votre thé ?

Personnellement je bois du thé tous les jours. Chez moi, le thé c’est sacré, j’ai même un tiroir entier qui lui est consacré! Cette enquête sur les ingrédients du thé est en préparation depuis longtemps. Ce que je m’apprête à partager avec vous a chamboulé mon monde pour toujours et je ne regarderai plus jamais le thé de la même façon. Voulez-vous vraiment savoir ce qu’il y a dans votre thé ?… Alors lisez la suite.

La tradition chinoise du thé remonte à des milliers d’années. Ils le buvaient à des fins médicinales. Autrefois, les feuilles de Camellia Sinensis (la plante à thé) étaient broyées ou plongées directement dans l’eau et infusées avec de l’extrait de plantes. Malheureusement, le thé d’aujourd’hui n’a plus rien en commun avec l’ancien thé. Beaucoup de marques de thé prétendent nous fournir des avantages pour la santé et une vie saine, alors que leur thé est bourré de pesticides, de toxines, d’ingrédients artificiels, d’arômes artificiels et d’OGM.

Thé-2

Les thés conventionnels : Un vrai cocktail de pesticides

Saviez-vous que le thé n’était pas lavé avant d’être mis dans les sachets ? Cela signifie que si le thé a été pulvérisé avec des pesticides cancérigènes, ces pesticides arriveront directement dans votre tasse. C’est pour cette raison que le thé est sur ma liste prioritaire d’achats biologiques. Une étude récente de Glaucus Research a trouvé que 91 % du thé Celestial Seasonings testé présentait des résidus de pesticides au-delà des limites autorisées. Par exemple, le thé « Sleepytime Kids Goodnight Grape Herbal » contient 0,26 ppm de propachlore, qui est un carcinogène connu.

Loading...

Le thé « Wellness » contient des traces de propargite, également carcinogène et qui est hautement toxique pour les organismes aquatiques.. La FDA a également envoyé deux lettres d’avertissement à Celestial Seasonings pour ses contrôles de qualité médiocres. Imaginez ce qui arrive quand on plonge du thé bourré de pesticides dans de l’eau bouillante.

Le thé Teavana a été testé dans un laboratoire indépendant et 100 % des échantillons avaient des traces de pesticides. Un thé en particulier, le « Monkey Picked Oolong », contenait 23 pesticides. 62 % des thés testés contenaient des traces d’endosulfan, un pesticide interdit par les États-Unis, la Chine, l’UE et 144 autres pays car il nuit à la fertilité et aux fœtus.

Le thé peut contenir des arômes artificiels, des arômes naturels et des OGM cachés

En outre, la majorité du thé Teavana contient des arômes artificiels. Si leur thé est de si bonne qualité, alors pourquoi ajouter des ingrédients obtenus par distillation fractionnelle et pourquoi manipuler divers produits comme du pétrole brut ou du goudron ? Du goudron dans mon thé ? Non merci.

Ingrédients douteux dans les marques de thé connues
Teavana thé blanc earl grey Thé blanc, arôme artificiel, pétales de souci
Lipton thé noir vanille caramel Thé noir, poudre de caramel, amidon de maïs modifié, arôme naturel
Celestial Seasonings raisin mélange d’herbes Camomille, arôme naturel raisin avec d’autres arômes naturels, citronnelle, fleurs de tilleul, menthe, édulcorant naturel (extrait de stévia, lécithine de soja), feuilles de mûrier, fleur d’oranger, aubépine, acide ascorbique (vitamine C) et boutons de rose
Bigelow à la pêche Fruits d’églantier, hibiscus, pêches, arôme naturel et artificiel de pêche (lécithine de soja), épices, écorces d’orange, zestes de citron, pomme, feuilles de fraisier, chicorée torréfiée
Tazo Zen thé vert Thé vert, feuilles de citronnier verbana, feuilles de menthe, citronnelle et arômes naturels
Tea forté nectar de thé rouge Hibiscus, fruits d’églantier, pommes, écorces d’orange, cannelle, arôme naturel
Twinings thé chai Thé noir, thé chai naturel, arômes cannelle & gingembre et autres arômes naturels, cardamome, clou de girofle

De nombreuses marques de thé populaires s’en sortent en utilisant l’ingrédient « arômes naturels » pour tromper le consommateur et le convaincre de choisir un produit avec des ingrédients propres et de meilleure qualité. Mais ces entreprises dissimulent simplement la médiocrité du goût et la faible qualité du thé. Comme l’affirme très justement Ahmed Rahim, PDG de Numi Tea  : « Lorsque je lis « arôme naturel » sur l’étiquette, je repose le produit et je prends mes jambes à mon cou. » Je veux savoir ce que j’avale ! Pas vous ?

Par ailleurs, le risque supplémentaire de consommer des OGM ne vient pas à l’esprit de la plupart des gens quand ils boivent du thé. Avant cette enquête, je ne savais pas non plus que dans le thé ils utilisaient de l’amidon de maïs et de la lécithine de soja modifiés (additifs généralement préparés à partir de maïs et de soja génétiquement modifiés). Heureusement que je ne suis pas allergique au soja, compte tenu de toutes les entreprises qui essaient de le cacher.

Quoi ?… Pourquoi y-a-t-il de la lécithine de soja et des arômes naturels dans mon thé ?

Quoi ?… Pourquoi y-a-t-il de la lécithine de soja et des arômes naturels dans mon thé ?

Pourquoi le sachet de thé et l’emballage sont importants?

Un récent article paru dans The Atlantic  traite du « sachet mousseline » et des « filets tissés de luxe » qui servent d’emballages pour les feuilles de thé. Il s’avère que ces sachets modernes supposés mettre les feuilles de thé en valeur, sont fabriqués en plastique.

Le PLA (acide polylactique) est une matière de sachet de thé à base de maïs (probablement modifié) qui a attiré de nombreuses grandes entreprises de thé en raison de sa belle apparence et le fait qu’il soit supposé être biodégradable. Des termes comme « mousseline » et « sachets biodégradables à base de maïs » induisent le consommateur en erreur en le convainquant que le produit est plus naturel et durable qu’il ne l’est vraiment. Bien que le sachet de thé ne soit pas un ingrédient comme le thé et les plantes, il est également plongé dans l’eau bouillante.

Selon The Atlantic, les sachets de thé sont le plus souvent élaborés à partir de nylon alimentaire ou de polytéréphtalate d’éthylène (PET), qui sont deux des plastiques considérés comme les plus sûrs au niveau des risques potentiels de lessivage. Cependant, le Dr. Mercola  n’est pas d’accord et déclare : « Si ces plastiques sont généralement considérés comme plus sûrs en termes de potentiel de lessivage, les molécules qu’ils contiennent peuvent se décomposer et se libérer dans l’eau bouillante… » Au fait, ce n’est pas comme ça qu’on prépare le thé?

Un autre élément que les consommateurs doivent garder à l’esprit est la « température de transition vitreuse (TV) ». Voici pourquoi elle est dangereuse selon The Atlantic:

« C’est la température à laquelle les molécules de certains matériaux tels que les polymères commencent à se décomposer. La TV d’un matériau est toujours plus faible que son point de fusion. En ce qui concerne le PET et le nylon alimentaire (6 ou 6-6), la TV est plus faible que celle de l’eau en ébullition. Par exemple, alors que le point de fusion du PET est de 250°C, sa TV est d’environ 76°C. Les deux nylons ont une température de transition vitreuse inférieure au PET (rappel : l’eau bout à 100°C. Cela signifie que les molécules qui composent ces sachets de thé en plastique commencent à se décomposer dans l’eau bouillante.

Ainsi, alors que le plastique lui-même ne va pas fondre dans votre thé, la température de transition vitreuse pourrait libérer des phtalates nocifs s’ils sont présents dans le produit. Il faut également faire attention à certains nouveaux sachets de thé qui sont composés de plusieurs sortes de plastiques. Certains sont composés de nylon, d’autres de rayon de viscose et d’autres encore de thermoplastique, de PVC et de polypropylène.

Attention aux sachets de thé en papier, ils peuvent être encore pires que ceux en plastique.

De nombreux sachets de thé en papier sont traités à l’épichlorohydrine, un composé principalement utilisé dans la production de résines époxy. Considéré comme un carcinogène potentiel par le National Institue for Occupational Safety and Health (NIOSH), l’épichlorohydrine sert aussi de pesticide. Lorsqu’il entre en contact avec l’eau, il s’hydrolyse en 3-MCPD, dont le potentiel cancérigène a été démontré chez les animaux. Il provoque aussi l’infertilité (avec un effet spermatoxique chez les rats mâles) et une suppression des fonctions immunitaires.
Donc que faire la prochaine fois que vous voudrez boire une tasse de thé ? Les thés riches en antioxydants ne vont pas faire beaucoup le poids contre les produits chimiques, les additifs et les arômes artificiels dans les thés modernes.

Commencez par regarder le tableau ci-dessous pour voir où se place votre marque de thé préférée

Thé-5

Et pour choisir votre thé, rappelez-vous de ces conseils :

1. Choisissez une marque de thé bio et certifiée sans OGM.

2. Vérifiez la liste des ingrédients sur l’emballage du thé pour vous assurer qu’il n’y a aucun arôme ajouté, aucun OGM comme la lécithine de soja et l’amidon de maïs qui sont ajoutés aux feuilles de thé.

3. Assurez-vous que la marque que vous achetez utilise un matériau d’emballage sûr ou achetez du thé en vrac et une passoire à thé en verre ou en acier inoxydable. Demandez à l’entreprise de vérifier que les sachets ne contiennent pas d’épychlorydrine et évitez tous les sachets de thé en plastique..

4. La plupart des restaurants proposent des thés qui contiennent de nombreux pesticides et qui ont un emballage nocif comme Twinings, Lipton.. Ne soyez pas victime de ça. Apportez votre propre thé au restaurant et demandez une théière ou une tasse d’eau bouillante (n’oubliez pas de laisser un bon pourboire si vous faites cela). Si vous buvez du thé glacé, faite le vôtre chez vous et gardez-en une bouteille sur vous.

5. Rappelez-vous des températures et du temps d’infusion pour avoir une tasse de thé parfaite
Temps-d’infusion

Si vous connaissez des personnes qui aiment boire du thé, s’il vous plaît partager cet article avec elles. J’ai été probablement autant choqué que vous quand j’ai appris tout ça, savoir ce qu’il y a dans notre thé et ce que nous absorbons dans notre organisme ! Changeons le monde ensemble.

XOXO,
Food Babe

Esprit science métaphysiques

15 commentaires à “Savez-vous ce qu’il y a vraiment dans votre thé ?”

  1. Stellana dit :

    Bonjour, merci pour cet article !
    Ici, nous buvons des « fruisanes » se sont des fruits divers séchés (déshydratés) que nous infusons. Je ne connais malheureusement pas les provenances ni les ingrédients (hormis les fruits eux même) mais ils sont acheté auprès de spécialiste du thé…ça ne garanti rien, comment savoir ?

    Quand aux sachets de thé, nous en avons aussi, de la marque « les 2 marmottes », je regarderai de plus près 😉
    Et pas plus tard qu’hier, nous avons acheté du Rooibos de chez oxfam….je lorgnerai aussi.
    Tout deux sont bio…..mais bon !

    Ana

  2. guillon dit :

    Tout ce qui est dit est exact. en buvant du thé on s’empoisonne à petit feu, j’en ai fait l’expérience, j’ai dû cesser toutes boissons en infusions, même les queues de cerises de mes cerisiers suite à une grave intoxication cela a été découvert par un grand professeur, il m’a interdit toutes ces boissons, et depuis je vis sans ces boissons, j’ai mis plusieurs mois à éliminer toutes les toxines ingurgitées depuis de nombreuses années.

    • admin dit :

      Les problèmes posés par les sachets de thé sont les composants toxiques du sachet en lui même et les pesticides contenus dans le thé. Vous auriez pu continuer à consommer du thé biologique et toutes les tisanes biologiques sans problème! En plus les queues de cerise favorisent la désintoxication :

      Alors que vous déguster un bon bol de cerises, pourquoi ne pas garder les queues ? Les queues ce cerises vont vous permettre de faire une cure de désintoxication très efficace en infusion et excellent pour le traitement des infections des voies urinaires et (ou) des ballonnements.
      Vous pouvez également les combiner avec du thé vert si vous souhaitez que le gout soit plus commun.
      La queue de cerise est la partie la plus bénéfique de ce fruit formidable. Elle aide à perdre du poids et garder la forme, et elle est bonne pour traiter certains problèmes de santé comme la goutte, les infections des reins, la bronchite et beaucoup d’autres encore.
      Alors après avoir consommé vos cerises, ne jetez pas les queues. Séchez-les à l’ombre et faites les bouillir pour faire une infusion détox qui aura pour effet de :
      – Renforcer les nerfs tout en ayant un effet calmant
      – Renforcer les reins et les voies urinaires (cystite, colique néphrétique)
      – Nettoyer le sang
      – Empêcher la formation de calculs rénaux
      – Lutter contre les rhumatismes, l’arthrite, et l’athérosclérose
      – Soulager la douleur
      – Baisser le cholestérol
      – Aider à perdre du poids
      – Aider à digérer et nettoyer le foie.

  3. Manon dit :

    Mais alors, où trouver du thé ? J’en consomme depuis peu, je ne suis pas une grande connaisseuse, et votre article me laisse un peu démuni ! Comment faire pour choisir son thé … en grande surface si j’ai bien compris c’est pas la peine …

    • admin dit :

      En magasin bio ou sur internet, des thés bio et en vrac, dans un contenant qui n’est pas en plastique pour éviter les perturbateurs endocriniens. Attention au bio de Chine qui ne l’est pas forcément..

    • sarah dit :

      Bonjour.

      le mieux est d’utiliser du thé en vrac. Il y a pas mal de boutique spécialisées qui en proposent. Posez leur la question de la provenance du thé.
      Sinon les the de la Pagode sont très bien ainsi que les jardins de Gaia. 😉 Certe plus cher, mais quelle différence de goût et de qualité!

  4. Étienne dit :

    Il y a un article dans une revu appelée Affaire de gars, qui parle d’une gamme de thé parfaite pour remplacer ces thés là. C’est une entreprise qui s’appelle Les elfes de la vapeur. Il parait qu’il n’y a justement aucun ajout de quoi que ce soit, juste de la plante ! Peut-être que ça pourrait intéresser des gens, comme Manon qui en cherche plus haut.

  5. Et le thé Stash, il est correct ? (En amerique du nord)

    • admin dit :

      Je ne connais pas ce thé. Il faut que le thé soit biologique et en vrac (pas en sachet), dans un contenant qui ne soit pas en plastique (métal, bois, carton, verre). On peut utiliser soit une théière, soit une passoire, soit une boule à thé.

  6. Pierre dit :

    Que pensez vous des thés du palais des thés ? Bio et non bio ? ils sont vendus en vrac, et conserver dans des boites en métal.

  7. Gysel dit :

    J en bois tous les jours dites moi cmt les acheté. Je vis en Espagne et il n y pas les marques dont vs parlez c est la marque pompidour. Merci

  8. Gonnet dit :

    Bonsoir
    Merci beaucoup , mais c ‘ est vraiment déconcertant tout ça , nous mangeons vraiment que du mauvais
    Gr Gr .
    Nous allons acheté du bio , mais tout le monde peut pas le faire ……
    Alors que faire elles ont le droit d’ être malade alors ..

    • admin dit :

      Si tout le monde achète bio, l’offre suivra la demande et il n’existera plus que du bio!
      Out les pesticides, ca devrait être interdit…
      Il y a les AMAP, on peut se grouper pour acheter du bio chez les grossistes, des groupements d’achat vont se créer, on peut et c’est conseillé de faire pousser sa propre nourriture

Comments are closed.