Monthly Archives: novembre 2013

Un jus pour « maigrir » , c’est un jus pour éliminer…

Retour sur la notion d’amaigrissement aujourd’hui , maigrir c’est diminuer la toxicité de l’organisme , uniquement…Tout autre démarche est vouée à l’échec car il n’y a de masse grasse que en rapport avec l’état de congestion. Un jus pour maigrir , un jus d’hiver pour éliminer en sollicitant à la fois la fonction de détoxination et celle d’élimination…

Les incroyables comestibles

Incredible Edible Todmorden – Reportage (VO-ST / Français)


Court-métrage mettant en évidence le travail totalement novateur d’auto-production de l’alimentation locale des « Incroyables Comestibles de Todmorden » par la participation des habitants en coopération avec les forces économiques, associatives et politiques du territoire, rendant possible l’autonomie alimentaire de la population.  Lire la suite →

Quand l’intestin de vient une passoire

De nombreuses maladies inflammatoires ou auto-immunes comme la maladie cœliaque seraient en partie causées par une condition particulière de l’intestin : l’hyperméabilité intestinale. Comment fonctionne l’intestin ? Que se passe-t-il quand il laisse passer de grosses molécules ? Quels sont les aliments à éviter pour avoir un intestin moins perméable ? Les réponses de la recherche.

L’intestin grêle est un organe-clé, car il assure la digestion des aliments alors que sa muqueuse sert de barrière entre le milieu intérieur de l’organisme humain et les éléments nutritifs et autres provenant de l’environnement. D’une longueur de 5 à 7 mètres en moyenne chez un adulte, l’intestin grêle a une structure optimisée dans le but d’augmenter sa surface de contact.

À quoi ressemble l’intestin ?

Comme le décrit le Dr Médart dans Quand l’intestin dit non, l’intestin se présente sous la forme d’un tuyau épais présentant de gros replis sous forme de saillies. Ce tuyau est entièrement revêtu d’une structure évoquant une moquette qui donne à la paroi un aspect velouté dû à des « poils » de moins d’un millimètre de haut – les villosités intestinales.
L’ensemble de ces poils s’appelle judicieusement «bordure en brosse». Chacun de ces poils est revêtu d’une couche de cellules appelées entérocytes. Cette couche mesure à peine 4/100 de mm d’épaisseur. En dessous, il y a un tissu de soutien parcouru par d’innombrables vaisseaux sanguins microscopiques. Le sommet de chaque entérocyte est revêtu d’une structure évoquant un chapeau de plumes. En additionnant la surface des gros replis, celle des poils du « tapis » et celle des « plumes » des entérocytes, on obtient une surface énorme – environ 250 m2 – équivalente à celle de deux terrains de tennis ! […]
Lire la suite sur le blog de Thierry Souccar

Bouche pâteuse, cernes, mauvaise haleine… il faut agir

Bouche pâteuse, cernes, mauvaise haleine… La triste réalité est que ces maux ne viennent jamais seuls.

Les personnes qui en sont affligées souffrent aussi, en général, de fermentation intestinale, avec gaz et gonflements du ventre après les repas, d’un teint jaunâtre, de nausées, de maux de tête, de bouffées de chaleur et d’insomnie, avec réveil entre 1 heure et 3 heures du matin.

Et ce n’est pas bon : selon l’approche naturopathique, qui vise à rétablir la santé en rééquilibrant le mode de vie, ces signes indiquent un manque de bile, ce qui peut avoir de graves implications à long terme.

Les naturopathes proposent des solutions naturelles pour stimuler la production de bile. Les voici. Mais permettez-moi d’abord d’expliquer précisément ce qu’est la bile.
Lire la suite →

Allez-vous survivre à cet hiver?

Allez-vous-survivre-à-cet-hiverManger paléo, c’est manger la plupart du temps des aliments crus. Si vous cuisez la plupart de vos aliments, vous appauvrissez vos plats en nutriments, ainsi que votre corps. En effet, plus vous cuisez vos aliments, et plus vous perdez de nutriments, altérés par la chaleur. Avec l’hiver qui approche, son plat typique, la soupe de légumes (dont les légumes sont souvent trop cuits), vous ne faites pas le nécessaire pour donner à votre corps de quoi affronter ce changement de saison. Voyons comment vous pouvez régler ce problème.


Le feu de bois n’est pas la seule façon de cuisiner paléo

Lire la suite →

La maladie est aussi un message de notre inconscient

Trevor-Leat-Falkland-300x239La maladie est un message de notre inconscient, de notre âme.En fait ça va dans les deux sens : la maladie est la conséquence des multiples pollutions auxquelles on est confronté, qui encrassent nos cellules. En même temps, elle est un langage. Thème fort développé ces dernières années par de multiples auteurs, très bien médiatisé par la revue Néosanté, enseigné par plusieurs écoles de « psychosomatique ».L’être humain est ce qu’il y a de plus complexe dans l’Univers. Une âme incarnée dans un corps physique disent les philosophes.Telle une oeuvre faite en osier, avec de multiples brins qui s’entrelacent presqu’à l’infini, l’être humain est le lieu d’une multitudes de causes et effets, de mémoires qui s’entremêlent. Les mémoires de notre corps, de nos ancêtres, de notre âme, avec pour les interconnecter, la  tuyauterie des méridiens et des nadis (méridiens des chakras). Lire la suite →

Composition complète de l’algue klamath

klamath_chart

Voici la composition complète de l’algue klamath (Aphanizomenon-flos-aquae), issue d’analyses nutritionnelles fournies par deux récolteurs. Faire réaliser une analyse nutritionnelle est assez coûteux, je n’ai donc pas encore fait faire de contre-analyse, ce qui me parait en plus être inutile.En revanche une analyse phytosanitaire ou en microbiologie est tout à fait abordable, les importateurs et distributeurs de klamath devraient donc être en mesure de vous les fournir sur demande (notamment pour garantir l’absence de microcystine).  Lire la suite →