Le lait de vache, c’est pour les veaux.


Pour lire la suite, rendez-vous sur le blog d’Insolente Veggie

14 commentaires à “Le lait de vache, c’est pour les veaux.”

  1. Kob dit :

    Voilà une façon amusante de faire passer une idée que beaucoup refusent d’aborder, bravo! =D
    Cela dit il faut encore les inciter à cliquer pour la lire et ça c’est loin d’être gagné…

    Sinon, pour l’anecdote perso, à la maison si on est en cours de sevrage depuis plusieurs mois les rasoirs par contre, qu’ils soient roses ou bleus, on les utilise pareil, aussi bien lui que moi ^^

  2. Yuri dit :

    Belle manière de faire passer une idée. Beaucoup d’humour, et belle argumentation. Maintenant, si j’emprunte votre raccourci, dois-je penser, lorsque je mange une salade, que je consomme un truc prévu à la base pour les escargots? Et du miel, alors? Si, quand je mange des graines de tournesols, je dois vérifier que je n’ai pas de feuilles qui sortent des oreilles? Bien sûr, l’exagération est ici volontaire et à traits très grossiers. Mais la question demeure : l’humain est censé être omnivore, son corps n’est-il donc pas censé s’adapter?
    Si on y regarde bien, l’humain mange du fromage depuis des millénaires (de vache, de brebis, de jument), et pourtant, l’espèce existe encore. De la même manière, on buvait déjà du lait au Moyen-Âge (et ni écrémé ni UHT à l’époque) sans qu’on ait constaté un réel problème de surpoids à l’époque.
    Le problème ne serait-il pas plutôt dans la combinaisons de comportement ET consommation? Comme une consommation excessive de produits trop similaires. La surconsommation de viande rouge est nocive pour la santé, ca a été prouvé. Mais de la même manière que s’en passer tout à fait n’est pas parfaitement sain.
    Le seul régime tout à fait valable, et absolument sain, c’est la VARIÉTÉ, vous ne croyez pas? 😉

    • Coquard-Patry dit :

      Tout à fait d’accord avec vous Yuri : je suis omnivore et fière de l’être ! Ce qui compte c’est la mesure
      Et il est facile de mettre sur le dos d’une brave vache aux beaux yeux les différentes allergies et maladies de nos deux derniers siècles : l’industrialisation à outrance y est sans doute plus concernée !

  3. QIde25 dit :

    Ce que je voudrais savoir, c’est quels sont les produits naturels « faits pour les humains » ? Ca m’interpelle…

    Autant je peux comprendre le concept pour l’allaitement des bébés, autant je me vois pas faire du fromage blanc avec du lait de femme pour mon petit déj. Donc, on est supposés manger quoi exactement pour correspondre aux parfaits critères de l’être humain irréprochable ?

    • admin dit :

      Fruits, légumes, noix et graines oléagineuses, viande, poisson, oeufs, avec une bonne proportion de cru. Le lait (de la mère) est prévu par la nature pour les enfants en bas âge. Les laits et purées d’oléagineux sont bien plus sains que les produits laitiers. Il existe des recettes de « fromages » de noix.

      • Maud dit :

        Il faudrait peut être replacer ça dans un contexte social, qui a du vous échapper.
        Le lait est très nourrissant, et pour tous les enfants qui n’ont pas accès, culturellement ou économiquement, à tous les produits très bons pour leur santé, le lait reste finalement très accessible. Bien sûr il y a un fort lobby, mais, plutôt que de rabaisser les consommateurs de lait, en leur signifiant que QI ne doit pas être bien élevé, il serait peut être plus productif de contrer ces lobby par des infos sur les besoins nutritionnels en fonction de l’âge etc
        Et que pensent les mamans qui font le choix de ne pas allaiter????
        Bref, je trouve ce cartoon de mauvais goût, et totalement démagogique. Dommage, y’a des choses à faire pourtant…

  4. Joe CAT dit :

    « Effrayez, effrayez : il en restera toujours quelque chose ! »
    Je comprends votre propos de départ et vos inquiétudes. Mais quels raccourcis et que d’inexactitudes !
    Quant à la technique consistant à faire le parallèle entre le veau qui atteindra 300 kg et l’homme, votre comparaison est simplement malhonnête. Combien un homme moyen amateur de laitages consomme-t-il de lait par jour ? L’équivalent de 1,2 l. Combien un veau de 80 kg consomme-t-il de lait ? 10 à 15 litres par jour ! Juste jusqu’à 10 fois plus…
    Et combien un veau de 300 kg consomme-t-il de lait par jour ? Ben, plus grand chose vu qu’il est sevré vers 250 kg. Il a entre-temps avalé jusqu’à 24 litres par jour ! (Essayez, moi je n’y arrive pas).
    Les positions extrémistes ont toujours fait appel au pires raccourcis pour tenter de convaincre, pourvu que cela frappe les esprits… En cela, vous utilisez les mêmes techniques que ceux qui démontrent à longueur de blog que « tous les chinois sont fourbes » ou que « tous les arabes sont des voleurs » ! A propos des chinois, notez que 90 % d’entre eux ne produise pas de lactase, l’enzyme qui permet la digestion du lactose. Normal qu’ils ne consomment pas de lait : cela les rendraient malades. Par contre, 90 % de nous autres européens, sommes « équipés » de cette enzyme, depuis des générations et des générations (D’où une partie de la population « allergique » au lactose. Intolérante en fait.). L’homme s’est adapté au lait des animaux depuis belle lurette : ceux qui n’y étaient pas adaptés génétiquement sont morts, ou végétariens… Ou encore seront sensibles à certaines maladies en ingérant du lait non humain. Votre démonstration peut donc (peut-être) concerner cette frange de 10% de la population européenne. Mais pas tout le monde, heureusement !
    Par ailleurs, comme le dit un autre commentateur, que n’attendez-vous de démontrer scientifiquement les liens de causalités entre lait et cancer ? Je serai le premier à me rationner, mais de là à supprimer le lait, le Comté et le Camembert de mes repas, il y a un pas que je ne franchirai point. Enfin, notez que le lait a depuis longtemps sauvé plus de vies qu’il n’en a écourtées…
    « Usez, mais n’abusez point. Ni l’abstinence ni l’excès n’ont jamais rendu un homme heureux. » Voltaire

  5. Laurent dit :

    Depuis que j’incorpore du miel à mon alimentation je sens mon poids diminuer et mes membres disparaître. Je crois que je deviens une larve d’abeille. Pourtant avec mon QI de 23 j’aurais du me douter que le miel c’est pour les abeilles, et que les humains ne sont pas des abeilles.

  6. Laurent dit :

    Et pourriez vous citer des sources prouvant que le lait cause toutes ces maladies ? Dire quelque-chose d’aussi grave sans citation c’est soit ridicule, soit affligeant, soit choquant.. selon les sensibilités.

    • admin dit :

      cherchez ‘lait’ sur le site

      • Laurent dit :

        Je chercherai, mais ça ne change rien au fait qu’aucune citation n’est donnée dans l’article. Ce n’est pas au lecteur de tenter de trouver des preuves, c’est au lecteur de les proposer. C’est la base de toute publication scientifique ou honnête.

  7. Jacques-Henri dit :

    Juste une expérience personnelle :
    Quand mon épouse a supprimé les produits laitiers, son ostéoporose a sérieusement régressé et son calcium est revenu à des valeurs normales.
    Quant à moi, je me sens en meilleure santé depuis que j’ai aussi supprimer le lait et les fromages, même le camembert !

Comments are closed.