Le régime préhistorique

Comment l’alimentation des origines peut nous sauver des maladies de civilisation

Acheter Faut-il célébrer l’alimentation de l’homme de la préhistoire ? Oui, répond Thierry Souccar ! Pendant sept millions d’années, nos ancêtres se sont nourris de manière relativement constante, puis, il y a seulement 10 000 ans, leur régime nutritif a connu un bouleversement profond, avec pour conséquences un appauvrissement en oméga 3 au profit des oméga 6, le manque de vitamine C, ou l’hypertrophie des céréales raffinées, qui pourraient expliquer l’apparition des maladies dites de  » civilisation  » comme le cancer, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires ou auto-immunes. Dans ce passionnant récit de l’aventure alimentaire, on croise des personnages mythiques comme le double Prix Nobel, Linus Pauling, ardent défenseur de la vitamine C, dont l’auteur a recueilli et publie ici le dernier entretien ; le professeur Denham Harman, père de la théorie dominante pour expliquer le vieillissement humain. Car les découvertes scientifiques les plus récentes télescopent l’homme de Cro-Magnon. On rêve à ces cellules souches capables de fabriquer des tissus cardiaques, cérébraux. Il n’y a pas de limites à l’espérance de vie humaine, nous dit l’auteur qui prédit à nos enfants qu’ils  » vivront cent ans s’ils gèrent leur capital physiologique et psychique.  » Préparez-vous à une longue vie !

Notre avis :
On pourrait croire à la vue du titre que nous avons affaire à la « millionième méthode » pour pouvoir maigrir rapidement… Il n’en n’est rien !
Pour perdre des kilos et des centimètres au tour de taille, passez votre chemin… et laissez-vous bercer par les tonnes de revues en kiosque qui vous promettent monts et merveilles…

Revenons à cet ouvrage qui commence par aborder (trop ?) rapidement les modes alimentaires de nos ancêtres. Quitte à bousculer des idées toutes faites de l’homme préhistorique qui ne se nourrit presque exclusivement que de viande, l’auteur invite même Pascal Picq (Collège de France) à s’exprimer sur le caractère carnivore des grands singes ou d’Homo habilis…
La suite de l’ouvrage est édifiante… L’auteur démontre sous forme d’articles courts comment le PNNS (Programme national nutrition santé) et l’Afssa (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) ont, depuis plusieurs années, donné des conseils de nutrition qui vont à l’encontre des études les plus sérieuses. On est même en droit de se demander si des considérations économiques n’ont pas prévalues pour conseiller aux français de consommer des produits laitiers ou des céréales. Il est vrai que ces deux productions nationales sont excédentaires… Ceci explique peut-être cela !
En conclusion, l’auteur nous propose une nourriture plus proche de celle des hommes du paléolithique, sans nous donner de recettes (!) mais plutôt des conseils pour un nouvel art de vivre…
Vraiment décapant et intéressant !

L’auteur, Claude Combes
Depuis quinze ans, Thierry Souccar, journaliste scientifique, forme, éduque, éveille les Français à l’importance de l’environnement alimentaire dans la santé et la longévité. Rédacteur en chef du site Internet santé du Nouvel Observateur, responsable des questions de santé et nutrition à Sciences et Avenir, il est l’auteur entre autres du Nouveau guide des vitamines (préfacé par le Professeur Jean Dausset, Prix Nobel de médecine), du Programme de longue vie (livre primé par l’Institut national du vieillissement des Etats-Unis) et du best-seller Santé, mensonges et propagande. Il a fondé le site www.lanutrition.fr et sa maison d’édition, Thierry Souccar éditions.

Sommaire
– Dis-moi ce que tu as mangé

– Entretien avec Pascal Picq

Loading...

– Méfiez-vous du nutrionniste ventripotent

– Le régime « santé » qui bouche les artères

– Le yaourt et le cancer

– Johnny Cash et l’épidémie du diabète

– Le lobby du sucre

– L’île ou l’on ne vieillit pas

– Une vision personnelle du vieillissement

– Entretien avec Denham Harman
« Les antioxydants pour allonger la vie »

– Les antioxydants, le cancer et les médias

– Linus

– La dernière interview

– Nous avons besoin de plus de vitamine C : Linus avait raison

– La meilleure façon de manger

– L’aventure continue

source: hominides