Ce jardin dans une bouteille prospère depuis 1960 : arrosée une seule fois

jardin-bouteille

Coupée du monde depuis 55 ans, une plante a réussi à prospérer dans une bouteille hermétiquement fermée en créant son propre micro écosystème. En 1960, par un beau dimanche de Pâques, David Latimer, un homme à la main verte, décide de planter dans une bouteille transparente de 38 litres une plante herbacée du genre Tradescantia. Il l’a arrosée une dernière fois en 1972 (soit 12 ans après) puis a scellé hermétiquement l’énorme flacon.

Ce jardin dans une bouteille prospère: Comment la plante a-t-elle pu survivre et se développer tout ce temps?

Voici quelques explications:

– Les jardins dans les bouteilles prospèrent parce que leur espace hermétique crée un écosystème entièrement autonome dans lequel les plantes peuvent survivre en utilisant la photosynthèse pour recycler les éléments nutritifs.

– L’écosystème utilise également la respiration cellulaire pour dégrader les matières en décomposition. Dans cette partie du processus, les bactéries à l’intérieur du sol du jardin de la bouteille absorbent l’oxygène des déchets et libèrent le dioxyde de carbone de la plante que la plante en croissance peut réutiliser.

– L’eau dans la bouteille passe par les racines de la plante, est libérée dans l’air lors de la transpiration, se condense vers le bas dans le mélange de rempotage, où le cycle recommence.

jardin-bouteille2 jardin-bouteille3

Source : Daily Mail