Evitez les colorants alimentaires pour réduire l’hyperactivité et le TDAH

colorants

Selon l’académie américaine des pédiatres, le trouble de déficit de l’attention et l’hyperactivité ont été officiellement liés à la consommation de colorants alimentaires artificiels.

Alors que certains parents ont compris que les modifications alimentaires étaient un traitement efficace pour l’hyperactivité et le TDAH il y a plusieurs décennies, cela n’a été que récemment accepté par l’académie américaine des pédiatres (AAP) comme un plan d’action valide. Enfin!

Après avoir examiné une étude britannique publiée dans le Lancet, dans laquelle les chercheurs ont constaté que les colorants alimentaires artificiels et/ou le benzoate de sodium augmentent le comportement hyperactif chez les enfants, l’AAP conclue par une note de la rédaction et un commentaire d’Alison Schonwald, médecin, membre de l’AAP, du centre de médecine développementale à l’Hôpital pour enfants de Boston.

Dr Schonwald écrit: « Malgré l’augmentation des données qui appuient l’efficacité des stimulants chez les enfants d’âge préscolaire atteints d’un trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH) les parents et les soutiens de la famille cherchent, et on le comprend aisément, des interventions sûres et efficaces qui ne nécessitent pas de prescription. Une méta-analyse récente de 15 études conclut qu’il y a « accumulation de preuves que la toxicité neurocomportementale peut être caractéristique d’une variété de produits chimiques largement distribués. Certains enfants peuvent être plus sensibles aux effets de ces produits chimiques, et les auteurs suggèrent qu’il est nécessaire de mieux identifier les patients qui répondent au traitement. Dans la vraie vie, les praticiens confrontés à des enfants hyperactifs d’âge préscolaire ont une option raisonnable à offrir aux parents. Pour l’enfant sans cause médicale, psychologique ou environnementale des comportements du TDAH, un essai d’une alimentation sans conservateur, sans colorant est une intervention raisonnable. »

Il y a encore une certaine controverse sur la science et les nouvelles données qui arrivent régulièrement, et donc le jury se pose encore la question de savoir si oui ou non ces additifs et colorants alimentaires causent effectivement le TDAH. Mais, il est tout à fait clair que, pour de nombreux enfants qui font face actuellement au TDAH et à l’hyperactivité, les colorants alimentaires et les conservateurs peuvent exacerber les symptômes.

Si votre enfant est hyperactif ou a un TDAH et que vous souhaitez essayer d’éliminer ces déclencheurs potentiels, voici les colorants alimentaires artificiels à surveiller:

Jaune orangé (E110)
Tartrazine (E102)
Benzoate de sodium (E 211)
Rouge allura AC (E129)
Erythrosine (E127)
Orange B
Vert solide FCF (E143)
Indigotine (E132)
Bleu brillant FCF (E133)

Loading...

Sources:
www.healthychild.org
www.articles.mercola.com
www.les-additifs-alimentaires.com

Loading...