La science dit que le fait d’avoir une soeur est vraiment bon pour la santé mentale

Levez la main si vous avez une soeur. Elle a eu un impact plus grand sur votre vie que vous ne l’avez probablement jamais réalisé.

Levez la main si vous êtes une soeur. Vous avez eu un impact plus grand sur la vie de vos frères et soeurs que vous ne l’avez probablement jamais réalisé. Lisez la suite pour pouvoir vous en vanter.

Une étude menée par des chercheurs de l’Université Brigham Young a révélé que le fait d’avoir un frère ou une sœur, encourageait les enfants à être utiles, gentils et à faire de bonnes actions. Par exemple, un enfant avec un frère ou une soeur serait plus susceptible d’aider quelqu’un à l’école.

Bien sûr, les parents peuvent aider à promouvoir les bonnes actions, mais avoir au moins un frère ou une soeur rendait deux fois plus probable que les enfants fassent de bonnes actions.

Loading...

Maintenant, s’il se trouve que vous avez une sœur, c’est encore mieux. Oui, même si votre sœur est plus jeune que vous et prend toujours votre pull préféré sans demander.

Selon l’étude, « les analyses statistiques ont montré qu’avoir une sœur protégeait les adolescents du sentiment de solitude, de manque d’amour, de culpabilité, de timidité et de peur. Peu importait que la soeur soit plus jeune ou plus âgée, ou à quel point les frères et soeurs étaient séparés par l’âge. »

Parmi les familles ayant participé à l’étude, 395 avaient au moins 2 enfants, dont l’un avait entre 10 et 14 ans. Pour confirmer les données, les chercheurs ont suivi chaque famille un an après la collecte des données originales. Les adolescents qui avaient une soeur ont montré des avantages évidents.

Une théorie sur le fait qu’avoir une sœur augmente le bonheur à l’adolescence est que les filles ont tendance à communiquer plus que les garçons. Cela leur donne un avantage lorsqu’il s’agit de parler de problèmes. Il est également plus courant que les filles assument un rôle d’aide sociale, ce qui peut être utile lorsqu’il s’agit de drames entre préados ou ados. Quelle que soit la raison, assurez-vous de dire « merci » à votre sœur.

Si vous êtes un parent de jeunes enfants, vous pouvez apprendre beaucoup de cette étude. Ce qu’ils faut surtout retenir est qu’il est important d’encourager vos enfants à être affectueux les uns envers les autres. Selon Laura Padilla-Walker, professeure à l’Université Brigham Young et auteure principale de la recherche, « lorsqu’ils arriverons à l’adolescence, ce sera un facteur de protection considérable. »

Vous n’avez pas non plus besoin de vous inquiéter si vos enfants se disputent beaucoup. Apparemment, même les bagarres sont bénéfiques. Padilla-Walker pense que les bagarres entre frères et soeurs aident les enfants à apprendre à gérer leurs émotions et à se réconcilier. Ce sont deux compétences essentielles dans la vie.

Padilla-Walker ajoute: « Une absence d’affection semble être un problème plus grave que des niveaux de conflit élevés. »

Cela vous surprend-il d’apprendre qu’avoir une soeur est si bénéfique?