Tabac : comment nettoyer ses poumons ?

1 fumeur sur 2 meurt du tabagisme. Malgré ces chiffres alarmants, il n’est pas toujours facile de laisser tomber la cigarette. Alors si le moment n’est pas (encore) venu d’en finir avec cette dangereuse addiction, comment limiter les effets du tabac et aider l’organiser à éliminer les nombreux toxiques qu’il contient ? Le point avec le Docteur Jacques Labescat, expert en phytothérapie, auteur du livre « Ces plantes qui écrivent l’histoire », aux éditions Anfortas.

Prenez un bain détox

La fumée de cigarette contient plus 4 000 éléments chimiques. Pour aider le corps à en éliminer une partie, prenez régulièrement un bain détox au romarin, un détoxifiant puissant. En ouvrant les pores de la peau et en favorisant les échanges entre l’extérieur et l’intérieur, ce bain aide à éliminer les toxines en profondeur. Faites infuser une poignée de romarin dans 3 à 4 litres d’eau bouillante durant 10 minutes. Versez dans l’eau du bain et plongez-y 15 à 20 minutes.

Sirotez malin

Chaque jour, buvez 2 tasses d’une tisane dépurative, à faire préparer en pharmacie ou chez un herboriste. Le mélange protecteur des poumons : du romarin détoxifiant ; de la mauve, une plante riche en mucilages qui aide l’organisme à fabriquer le mucus protecteur du nez et des bronches détruit par le tabac ; de l’artichaut, qui draine les toxines par la vésicule biliaire et le foie et du pissenlit, draineur de polluants qui favorise la diurèse par les reins.

Loading...

Reminéralisez votre organisme

L’ortie est un trésor de bienfaits. À la fois nettoyante et reminéralisante, elle contient plus de 200 composants différents parmi lesquels des oligo-éléments et des minéraux à doses infinitésimales et parfaitement bien équilibrés. L’hiver, offrez-vous donc régulièrement des soupes d’ortie ! Vous pouvez également prendre de l’ortie sous forme de capsules (en pharmacie), ou pourquoi pas en salade, après l’avoir fait légèrement blanchir pour la débarrasser de son effet urticant. La spiruline, la fameuse petite algue bleue, est également un très bon énergisant, qui compense les effets déminéralisants du tabac.

Adoptez le curcuma

Considéré comme un anticancéreux puissant, efficace principalement contre le cancer du poumon, le curcuma, antioxydant naturel, agit contre la formation des cellules en favorisant l’apoptose  (c’est à dire le suicide) des cellules cancéreuses. Prenez-le en gélules ou en capsules (suivant la posologie indiquée par le fabriquant) et veillez à choisir une formule associée à de la pipérine (issue du poivre) pour une bonne assimilation.  Autre anticancéreux naturel qui agit contre le cancer de la même façon que le curcuma : l’aloé vera. De vrais alliés au quotidien.

Comment réduire les envies de fumer ?

Si vous n’êtes pas prêt à arrêter définitivement, vous pouvez déjà réduire votre consommation, en évitant si possible de fumer tous les jours. Les études le prouvent : fumer 3 cigarettes par jour entraine sur le long terme les mêmes risques pour la santé qu’une consommation de 10 cigarettes par jour. Fumer par intermittence, par exemple 5 cigarettes par semaine lors d’une soirée, l’est beaucoup moins, les cellules ayant le temps de se régénérer entre 2 prises de tabac. Essayer donc de ne pas fumer tous les jours est un premier pas.

Pour diminuer l’envie de fumer, le Docteur Jacques Labescat recommande la prise de valériane sous forme de capsules, une plante qui sature les récepteurs de l’addiction au niveau de l’hypothalamus et baisse l’appétence au tabac. Essayez également ce massage : mélangez à 15 gouttes d’huile végétale de macadamia ou de millepertuis à la fois stimulantes et drainantes, 2 gouttes d’huile essentielle de camomille noble,  une plante régulatrice du système nerveux central. Massez-vous la plante des pieds, le plexus et la face antérieure des poignets (des zones riches en terminaisons nerveuses) matin et soir, pendant 3 semaines. Le pouvoir de la camomille noble ? Réguler le système nerveux sympathique et renforcer le parasympathique, tout en diminuant l’effet de manque.

Dernière astuce : changer de façon de fumer (passer de la cigarette au cigarillos ou au cigare par exemple) permet d’éviter la mémoire de la cigarette et peut favoriser une réduction de la consommation du tabac sous toutes ses formes, et à terme, un arrêt définitif.

Source : http://www.espritscience…nettoyer-vos-poumons.html

15 commentaires à “Tabac : comment nettoyer ses poumons ?”

  1. Gwendaèl dit :

    Aricle intérressant ! J’y ajouterai le plantain…Et l’Acérola pour diminuer le manque et le stress, refaire les réserves de vit c que le tabac détruit et protéger en partie de l’oxydation. Pour le nettoyage, pour ceux qui n’ont pas le temps de faire leur préparation: Une cure d’ampoules de TABACLEAN ( Laboratoire Santarome ).

  2. Michèle dit :

    Bonjour
    Je vous remercie pour vos articles très intéressants et instructifs.
    Très cordialement

  3. beart dit :

    super !

  4. alex dit :

    Vous oubliez la molène qui devrait la première plante proposé, elle régénère les poumons et peux même guérir l’asthme et plusieurs maladie pulmonaire.

  5. tyzef29 dit :

    Bonjour je mange des oranges ! et le matin A jeun je bois de l’eau au moins deux verres!

  6. camafa dit :

    Bonjour
    Existe t’il des gélules de Molène ? Combien en prendre par jour ?
    Pour le curcuma faut il faire une cure de gélules à l’année ou par cure à reconduire ?
    Merci de vos réponses

    • admin dit :

      Oui on trouve des gélules de molènes, l’autre nom de la molène est le bouillon blanc.
      On peut consommer du curcuma tous les jours sans probème. C’est encore mieux de consommer du curcuma frais (en magasin bio) car tous les composés actifs sont présents.

      • duclos dit :

        Bonjour et Merci pour votre réponse.
        Pour les gélules de Molène, combien faut-il en prendre par jour et pendant combien de temps.
        Je suis fumeuse et essaie d’arrêter. Seulement, j’ai peur que la molène qui est un expectorant me fasse tousser encore plus !
        Merci !

        • admin dit :

          Prenez plus ou moins la dose indiquée sur la boite de gélules. L’expectoration va rendre les mucus plus liquides et vous vous moucherez (voire cracherez) et vous devriez moins tousser au contraire 😉

  7. duclos dit :

    Autre question, si je peux me permettre
    Pour le curcuma/piperine, faut il le faire toute l’année ou en cure à chaque changement de saison. La posologie indiquée chez le fabriquant est de 2 à 4 comprimés par jour… Pendant combien de temps ?
    Merci de vos réponses.
    Bien cordialement
    Sylvie

  8. Moi dit :

    Pourquoi prendre du curcuma en gélule alors qu’il suffit d’en additionner une cuillère mélangée à un peu d’eau? Le curcuma ne coûte pas cher. Moi j’en prends tous les jours de cette manière.

  9. Christiane dit :

    le curcuma avec du poivre ou de la pipeline doit être assimilé en plus avec un corps gras, le bon gras genre huile d olive ou autres pour un meilleur résultat d absorption par le corps humain

  10. faraj youssef dit :

    Je vous remercie pour tout ce que vous faites pour nous il y a des plantes qu on en connait que le nom en francais peut on les avoir en arrabe c peut etre trop demandè mai on y peut rien merci merci merci

    • maki dit :

      Je vais essayer de traduire l’appelation des plantes en arabe Latin car l’arabe je ne l’écris pas :
      Le Romarin : AKLIL
      La mauve : KHOBAZA
      l’artichaut : ARDI CHOUKI ou KARNOUN
      Le pissenlit : HINDIBA ou CIN EL ASSAD
      l’Ortie : NABET ENAR ou KORAYS
      Curcuma : CORKOM
      Valariane : EL RIYANA ou hachichatou el har
      millepertuis : ZIT HACHICHAT EL DJERH ou ROMAINE EL ANHAR
      Camomille : BABOUNDJ

Comments are closed.