Pourquoi et comment se passer de supermarché !

Scandales sanitaires, marges accrues, agriculture intensive, pesticides, suremballage, bilan carbone désastreux, irradiations, sélections esthétiques, standardisation… sont des pratiques qui qualifient trop souvent la grande distribution. Mais il existe des modes de consommation alternatifs qui privilégient qualité, localité, saveur et durabilité ! Voici quelques conseils pour dire adieu aux hyper et supermarchés.

Le premier changement a effectué est de modifier la façon de faire les courses : il faut acheter peu et plus souvent, exit le charriot rempli à ras bord qui remplira le frigo pour un mois ! Ainsi les produits seront frais et auront conservé toutes leurs propriétés. Pour cela, allez par exemple chez le boucher, le primeur ou au marché.

A DÉCOUVRIR : Comment manger sain quand on est étudiant ?

Essayez de trouver des distributeurs qui favorisent la vente de produits locaux et de saison. En plus du goût, le produit aura certainement reçu moins de conservateurs et parcouru beaucoup moins de kilomètres. Il existe certainement une AMAP, une Ruche Qui Dit Oui ou une boutique bio près de chez vous, qui est dans cette démarche.

Les circuits courts permettent également de créer des liens entre les consommateurs et les producteurs. Ces derniers sont souvent de très bons conseils et aiment partager leur passion. Cette attitude favorise également une redynamisation économique locale.

A LIRE : Locavore = manger et consommer local

Loading...

Un autre conseil est de cuisiner davantage ! En effet, les produits frais demandent à être consommés rapidement. Consommer local c’est aussi souvent découvrir de nouveaux produits, donc de nouvelles saveurs ! Une astuce peut être aussi de cuisiner en assez grande quantité et donc congeler les restes pour la semaine.

Faire ses courses en dehors des supermarchés est donc tout à fait faisable, il suffit simplement d’adopter de nouvelles habitudes ! En plus, tout le monde est gagnant :

Avantages pour le consommateur : produits de qualité peu ou pas traités, frais et locaux, des rencontres, des nouvelles saveurs

Bénéfices pour la planète : moins d’emballages, moins de dégagements de CO2 liés au transport, moins de rejets d’engrais et pesticides

Votre défi ? Un mois sans aller au supermarché !

Tout vert