Au coeur d’une cure de régénération profonde

Il existe de très nombreuses cures plus ou moins connus, dans le monde des jus il y a une qui est bien connue c’est la cure des 92 jours de jus. Cette dernière consiste à ne boire que des jus, notamment des jus vert sur 92 jours dans un but de régénération profonde du corps.

Cela repose sur le même principe que la cure faite dans le film Gros, malade et presque mort que je vous ai partagé ici

Cette cure de 92 jours permets un nettoyage en profondeur du corps de vieux déchets et toxines accumulées.  Elle se nomme « jeûne festif  » de jus en raison de l’abondance des nutriments présents, ce n’est absolument pas une cure de restriction. 

Il y a de la littérature sur le sujet et je cite notamment le très bel ouvrage d’Angela Stockes sur le sujet, ouvrage traduit en français et disponible  chez Vegan bio.

Un site internet en anglais est également disponible ici.

Pour ma part j’ai beaucoup consulté ces deux liens en septembre 2010 quand j’ai fais ma première cure de jus d’un mois après mettre fait opérer des dents de sagesse.

Depuis j’ai fais d’autre cure de jus, mais plus sur des jus de fruits, plusieurs semaines à l’orange en 2012,  jus de pastèque l’été 2013.

J’ai fais un jeune à l’eau en début d’année et actuellement je sens cet appel de la cure de jus de 92 jours.

Pourquoi ?  car je souhaite donner à mon corps tout son potentiel de régénération. Je suis sortie de l’anorexie en 2008, devenue crudivore en 2009 et on m’a à l’époque dit qu’il me faudrait compter 10 ans de régénération de mon corps car il avait souffert dans la moindre de ces cellules dans la plus grande profondeur de ses entrailles pendant 8 ans.

Loading...

Oui mon corps est passé par des paliers et pas des plus simples à accepter comme les œdèmes pour tempérer les phases d’acidité en grosse période de stress. Oui voir son corps qui gonfle ce n’est pas facile à accepter. Mais tout cela m’a appris une chose la patience face à mon corps.

Donc là j’ai choisis de faire cette cure pour offrir cette régénération en profondeur et de laisser mon corps finir ce qu’il a à faire.  Je savais que c’était le bon moment pour moi pour me lancer, de plus 2014 est une année très riche enfin qui s’annonce très riche dans de nombreux plans et j’ai donc souhaité mettre tous les alliés de mon côté.

Dans cette démarche de régénération  je remercie ma famille car ils m’ont toujours soutenu dans mes choix, ils m’ont toujours fait confiance car ils savent pourquoi je les fais.

La cure a officiellement commencé le  1 er mars pour 92 jours. Je vous partagerais à travers ce blog, au même titre que je l’ai fais en septembre  2010 , mes idées de jus, mon ressenti, l’évolution à travers cette cure et plein d’autres choses. Pour la petite anecdote je finirais cette ure de 92 jours le jour de la conférence de Gilles Lartigot en Suise le 31 mai,  conférence à laquelle je serais présente normalement.

J’en suis donc à J4

Les trois premiers jours ont été très pauvres en verdure pour cause de non stock tout simplement.

J1 jus d’orange sanguine, à peine un litre sur ma journée, pas de faim du tout. Après une bonne fièvre à 39,5 le vendredi l’appétit n’était pas vraiment là, la fièvre avait chuté, l’énergie revenue.

J2 un jus pris en express à la gare de Genève carotte pomme gingembre orange. Il y a un shop à Genève pour cela. En dépannage ça aide bien surtout quand on a rien eu le temps de préparer le matin pour cause de réveil en speed.

J3 composé au midi d’un jus d’ananas, un jus très frais et très agréable . Puis au soir un jus de pommes de terre. Cette dernière ne peut se consommer crue que sous cette forme d’ailleurs.

Venons en au J4. Jour d’approvisionnement, où la force de mes jambes devient mon meilleur allié. Cela me fait d’ailleurs pensé à une discussion que nous avons eu au boulot avec mes collègues. Qu’elle partie de ton corps, membres inférieurs ou membres supérieurs tu trouverais très dur de perdre?  Les réponses étaient mitigées, des collègues ayant des activités autour des ongles ont répondus sans hésitations les mains. Pour ma part incontestablement les jambes. Je fais tellement de choses avec mes choses, elles sont mon moyen de transport depuis des années. Oui sans mes jambes cela serait une rude affaire je pense.
Bon je trouverais adaptation c’est sur, comme le font toutes les personnes ayant à vivre cela.  Donc provisions du jour entre train 5 kms de marche un bon sac de rando sur le dos et ça fait l’affaire.

Nous avons donc ci dessus citrons, carotte, betterave rouge crue, fenouil, pommes, gingembre, céleri branche, concombre, chou kale, radis noir.  Plus des oranges sous la tables, des ananas dans un autre endroit.

Pour le jus du jour un petit concombre, deux petits ananas et une livre de kale.

Un vrai délice j’en ai fais 1,5l. Sinon j’avais bu un demi litre de jus de carottes.

chou kale

chou kale

kale ananas concombre  (2)là sur cette dernière photo la lumière rend moins la couleur.

Ces jus je ne les bois jamais d’une traite, je bois toujours lentement soit à la cuillère soit à la paille.

Je filtre également la totalité de mes jus à travers mes jus. Au niveau de l’extracteur je suis repassé sur le jazz max, on revient toujours à ses premiers amours.

source: lavitaliteverte

2 commentaires à “Au coeur d’une cure de régénération profonde”

  1. michael dit :

    BONSOIR

    ou est la suite ??? de votre cure ?

Comments are closed.