Vous n’aimez pas le régime paléo? Alors changez

Adopter le régime paléo, c’est laisser tomber les produits à base de céréales et autres produits industriels. Mais qui a dit que vous deviez laisser tomber vos plats favoris? Si vous n’aimez pas le régime paléo qui vous prive de vos plats, alors prenez-les et changez-les. Si vos plats contiennent un produit non paléo, trouvez-lui un substitut. Voici quelques idées.

Quelques idées pour adapter votre régime paléo

Pour les recettes paléo sucrées

Pour tout ce qui est préparation sucrée, je vous ai déjà montré des exemples. Que ce soit le muffinle cakela barre de céréales paléo : vous pouvez avantageusement obtenir un bien meilleur produit en vous passant de farine de céréales.

Avec l’aide de poudre d’amande ou de noix de coco rapée, vous pouvez obtenir une texture plus moelleuse et qui se conserve bien : deux jours après, le moelleux est toujours là.

En cas de besoin, vous pouvez utiliser des épaississants comme l’amaranthe, la fécule de pomme de terre, le tapioca (issu du manioc) et autres fécules de tubercules. Pas de maizena, qui est de la fécule de maïs, une autre céréale.

Bien plus rare dans les préparations paléo : l’utilisation de la farine de riz. Le riz, une céréale, n’a pas les mêmes protéines que les autres céréales et elle est donc très bien acceptée parmi la majorité des personnes. Débarrassé de son enveloppe (et donc de ses anti nutriments), le riz blanc n’est quasiment composé que de glucides. Il est donc inoffensif pourvu que les apports soient faibles.

Le riz nature n’a pas beaucoup de goût et apporte beaucoup de glucides, c’est pourquoi je ne le vous recommande qu’occasionnellement. Et en parlant d’occasion, j’ai déjà utilisé la farine de riz pour remplacer le blé dans une recette de mi-cuit au chocolat (cœur coulant). Une recette pour un moment 100% plaisir, que je mettrai en ligne dans quelques articles.

Pour les recettes paléo salées

Pour les recettes salées, l’imagination doit être votre guide. Pour réaliser un sandwich/wrap, utilisez une feuille de salade. Si elle n’est pas assez solide, doublez-la avec une tranche de jambon.

Avec un œuf et de la poudre d’amande, vous obtenez une pâte que vous pouvez cuire en formant une petite galette. Faites-en une deuxième et vous avez vos 2 « pains » pour un croque monsieur.

Pour rester dans la poudre d’amande, vous pouvez en saupoudrer vos escalopes de veau pour les paner.

En accompagnement, vous pouvez obtenir de belles pâtes avec des légumes :

  • utilisez la courge spaghetti pour une recette de pâtes à la bolognaise
  • avec un économe, réalisez des lamelles de courgettes : plongez 10 à 20 secondes ces « tagliatelles » dans de l’eau bouillante et mélangez-les dans un bol avec de l’huile d’olive, des herbes et du sel.

Mixez du chou-fleur et cuisez-le à la vapeur (ce sera rapide étant donné la taille des morceaux). Vous obtiendrez un très beau riz en trompe l’œil comme dans cette recette de poulet mijoté.

Les céréales sont bien répandues dans notre alimentation. Les habitudes font qu’il est plus confortable de ne pas en changer. J’espère vous avoir donné des idées afin que vous commenciez à changer vos habitudes alimentaires.

PS :
Vous vous en êtes sans doute rendu compte, le jeudi, c’est l’article recette. Et aujourd’hui, exceptionnellement, c’est vous qui choisissez. Pour la prochaine recette, vous préférez une recette salée ou sucrée?

Vivre paléo