Ces aliments qui réveillent le désir

Les philtres d’amour et autres produits aux vertus aphrodisiaques, nous sommes peu nombreux à y croire vraiment. Et pourtant ! Il existe bel et bien, dans les aliments que nous consommons au quotidien, des substances capables d’influer sur notre désir sexuel.

Virginie Lanouguère-Bruneau, auteure du livre Les recettes pour stimuler votre libido (Eyrolles, 2010), nous explique « comment donner un coup de pouce à la nature et aux penchants naturels, en s’alimentant judicieusement ». 

Pour échauffer les sens

Il existe, dans notre alimentation, des substances aux effets désinhibants, stimulants, voire euphorisants. C’est notamment le cas des alcaloïdes. Certains aliments, en particulier les épices, contiennent des essences volatiles et différents composés qui exercent une action stimulante sur notre sexualité et nos émotions. Ils échauffent les sens et aident à lutter contre la fatigue, notamment sexuelle.

Que mettre dans notre assiette ?

Des alcaloïdes : avoine, chocolat, thé, safran, grenade.

Des aliments réchauffants et énergisants : piment, anis, cardamome, pain d’épices, gingembre, ginseng, noix de muscade, poivre de Cayenne, clou de girofle, cannelle.

Mais aussi… de la vanille, qui a la réputation de donner force et vigueur aux hommes. Préparée en infusion et vin, le soir, elle rend les amants « impatients ». Le jasmin aurait également des effets euphorisants.

Pour stimuler les hormones

Favoriser la production de nos hormones sexuelles, cela signifie agir sur la chimie de notre cerveau en réveillant toutes les composantes à l’origine du désir sexuel. De nombreux nutriments interviennent sur nos hormones, avec des actions très spécifiques : le borate de sodium améliore le taux de testostérone chez l’homme, le zinc interagit avec les hormones sexuelles, le sélénium assure une bonne santé aux spermatozoïdes. Certains aliments spécifiques contiennent des phyto-oestrogènes, des substances proches des hormones sexuelles qui en augmentent la sécrétion.

Que mettre dans notre assiette ?

Loading...

Des phyto-oestrogènes : coriandre, patate douce, soja, artichaut, gingembre, moutarde, roquette, asperge, cuisses de grenouille.

Du zinc : crustacés, noix, œuf, asperge, quinoa, riz.

Du sélénium : ail, amande, oignon, champignon, échalote, pois chiche, farine complète.

Mais aussi… de l’avoine (qui stimule la sécrétion de testostérone), des fruits rouges (qui contiennent de la manganèse, un oligo-élément qui intervient dans la synthèse des hormones sexuelles) ou encore du céleri (qui agit sur la spermatogénèse, c’est à dire la fabrication du sperme).

Pour préparer son corps

On peut, grâce à notre alimentation, améliorer notre circulation sanguine, que ce soit en renforçant les veines ou en dilatant les vaisseaux. Cela favorise l’afflux de sang nécessaire à l’érection masculine et, d’une manière générale, l’irrigation des parties intimes. De quoi tonifier son corps et lui donner l’énergie dont il a besoin pour les rapports sexuels.

Que mettre dans notre assiette ?

Des acides gras essentiels : huile, coquille Saint-Jacques, huître, langoustine, moule.

Des antioxydants : citron, miel, crème fraîche, noix, yaourts, tomate, thé.

De l’iode : fruits de mer, poisson, cresson, sel.

Mais aussi… de l’ail (aux effets stimulant pour le sang mais aussi sur la spermatogenèse, et donc sur le volume et la qualité du sperme), du piment (symbole de puissance et de virilité, il renferme des substances vasodilatatrices), du gingembre (la plus célèbre des épices dites aphrodisiaques).

Pour une bonne vitalité amoureuse

Il serait bien inefficace d’essayer de stimuler sa libido sans prendre son organisme en considération. C’est pourquoi le secret de la vitalité amoureuse réside également dans notre bonne condition physique, et donc, dans une bonne oxygénation de nos organes. Cela nécessite que nos globules rouges soient nombreux. Pour ce faire, on mise sur le fer et les vitamines du groupe B.

Que mettre dans notre assiette ?

Des vitamines B : cacahuète, crustacés, igname, patate douce, poulet, porc, avocat, banane, bœuf, orange, maïs, pruneau, riz, tomate.

Du fer : chocolat, boudin noir, épinard, mâche, cannelle.

Quel que soit le menu que nous aurons choisi de concocter, n’oublions pas que la séduction et le désir sont aussi, et surtout, une question de contexte. Envie de se mettre aux fourneaux pour pimenter sa vie amoureuse ? Pensons aussi à soigner l’ambiance, en dressant une belle table, en allumant des bougies, en mettant un peu de musique… et à utiliser tout ce qui peut nourrir l’imaginaire érotique. Manger doit rester, avant tout, un plaisir de tous les sens.

Anne-Laure Vaineau

Source : psychologies.com

Loading...

Un commentaire

  1. ulrich dit :

    c bon

Comments are closed.